Accompagnement vers l’autonomie

favoriser l’autonomie des étudiants sourds ou malentendants

Notre équipe médico-psycho-pédagogique garde toujours en mémoire que toutes ces mesures d’évaluation et d’accompagnement se situent dans une perspective unique : l’université accompagne, pour la plupart des étudiants, le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Source du savoir par la recherche, elle forme aux métiers et contrôle les compétences acquises validées par la délivrance des diplômes. En cela, elle doit permettre la formation à l’autonomie, à la vie sociale, donc à l’insertion future de l’étudiant dans la société.

Il convient donc de promouvoir et de favoriser l’autonomie.

Au sein du Pôle Surdité, les initiatives qui vont dans ce sens sont importantes :

  • échanges entre les étudiants sourds et les étudiants bien-entendants, afin d’enrichir le tissu relationnel ;
  • réseau de tuteurs d’accompagnement par sensibilisation des professeurs à ce handicap spécifique ;
  • Pôle Surdité avec sa journée de permanence hebdomadaire : équipe proposant une écoute, un accompagnement, une aide à l’acquisition de méthodes de travail en dehors de l’université.

Ces échanges limitent l’effet « ghetto » et constituent une richesse qu’il convient de favoriser.